J’ai pas les mots. #jeSuisCharlie

7 janvier 2015. Onze heures trente. Deux hommes armés font irruption et ouvrent le feu au sein de la rédaction de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo. Avant de tirer, ils nomment chacune de leurs victimes : les grands caricaturistes Cabu, Wolinski, Tignous, Charb, Honoré, tombent sous les balles. C’est la Liberté d’expression qui est assassinée. Devant nos yeux, les images défilent sur les réseaux sociaux et les sites d’informations, comme un film sans parole; nous sommes anesthésiés, engourdis, les oreilles bourdonnantes, les yeux en sang, victimes d’un schrapnel médiatique. Il faudra plusieurs heures pour qu’elles entendent et qu’ils voient à nouveau. Continue reading

Cerise de Rentrée

Insomnie-le-jus-de-cerise-meilleur-que-les-somniferesJe ne sais pas si c’est moi ou ce parfum de Rentrée des Classes qui plane dans l’air, mais les souvenirs sont surprenants, parfois. Ils se faufilent par bribes dans notre subconscient, quand l’on s’y attend le moins. Cachés au détour d’un objet, d’une parole, d’un regard, d’une anecdote, d’une effluve ou d’une saveur, ils surgissent tel des diables de leur boîte pour nous sauter au cou, et provoquer des bouffées de chaleur intenses et inattendues. Continue reading

Quelque chose de Balthazar

Balthazar005Il a quand même une drôle de tête, André Balthazar. On dirait un poisson. Ou un escargot. Ça dépend des angles. Ça dépend des moments. Les yeux grands ouverts sur le monde qui l’entoure, il s’exprime sans emphase, mais avec toujours un petit déclic qui le titille derrière l’oreille, prêt à sortir la vanne ultime; dans une sorte d’inconscience consciente, une arrière-pensée qui remonte à des temps immémoriaux. Ceux de l’époque où il rencontre Achille Chavée et Pol Bury à La Louvière. Continue reading

Image

Liberté chérie #expo Démocratie (9)

Jusqu’au 8 juin, nous vous proposerons chaque jour une affiche réalisée dans le cadre de l’exposition Démocratie, par les élèves des cours de photographies de l’Institut des Arts et Métiers de La Louvière. Douzième affiche de notre série : c’est Danièle Degroote qui s’y colle. Attention démocratie en danger, montre un sol humide et triste, sur lequel une chaussure militaire écrase un bout de papier chiffonné où l’on distingue le mot « liberté ». Il s’agit d’une métaphore pour expliquer la montée des extrémismes et des bruits de bottes dans certains pays qui foulent littéralement au pied les droits fondamentaux. ILLU_DEMOCR test fracture

Danièle Degroote
54 ans – Kiné en maison de repos
« J’ai pour seule ambition d’apprendre, grâce à la photographie , à m’ouvrir aux autres en m’imprégnant des sensibilités de chacun. »

N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires et réflexions à propos de ces affiches. Nous nous ferons un plaisir de les relayer. Sauf bien sûr les propos à caractère raciste ou xénophobe.

Texte : Fab.

Image

La parole est d’or #expo démocratie (4)

Septième photo dans le cadre de l’exposition « Démocratie ». On la doit à Emilie Dupont. Le Silence n’a pas le droit à la parole. Scotch et doigt sur la bouche. L’affiche exprime la nécessité pour les jeunes de s’exprimer, de faire valoir leurs principes et leurs valeurs, de donner leur avis et exprimer leur vote en toute conscience. Le silence n'a pas le droit à la parole

 Emilie Dupont
25 ans – Professeur de français-morale dans une école de l’entité

« Je suis actuellement en 3e année section Photographie aux Arts et Métiers.
J ‘ai adhéré au projet pour deux raisons. La première étant l’enrichissement que m’apporte le travail de groupe. La seconde, la volonté de rappeler aux gens qu’il est important de voter et surtout de bien voter. »

N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires et réflexions à propos de ces affiches. Nous nous ferons un plaisir de les relayer. Sauf bien sûr les propos à caractère raciste ou xénophobe.

Texte : Fab.

Des oranges? Non des kumquats!

Laetare LL1Cette fois encore, le folklore fut grandiose dans la cité des Loups. N’en déplaise aux biens pensants au-delà de quelque rempart, nous oserons affirmer que le Bon Dieu est Louviérois. Le plein soleil qui a baigné tant le rondeau, dimanche midi, que le cortège aux oranges, lundi soir, suffit à tromper toutes les apparences. Et la catastrophe climatique de l’an dernier n’est plus qu’un mauvais souvenir. Le Laetare 2014 se termine d’ailleurs ce mardi soir par le brûlage des bosses, et à peine les derniers coups de tambours et de sabots s’éteindront-ils sur le pavé que les organisateurs du carnaval plancheront sur la prochaine édition. Continue reading

Viens faire un « gir » à La Louvière

Je suis LouviéroisSe remémorer le passé. Riche en anecdotes. Jours heureux d’autres vies. Jours tristes d’autres époques. Voilà le passe-temps favori de certains, depuis quelques jours. Lieu de rencontre virtuel par excellence, la toile s’érige en réceptacle de leurs histoires, de leurs boires et déboires, de leurs envies, de leurs réminiscences, de leurs évocations nostalgiques. « T’es un vrai Louviérois si… », est devenu the place to be, ces derniers jours sur le réseau Facebook. Pour les plus jeun’s, comme les plus anciens. Plus de 8.300 membres inscrits en moins d’une semaine. Des posts en veux-tu en voilà, sur le petit café du coin, sur les sorties entre amis, sur ce que t’as mangé le matin – le soir – les deux (o biffer la mention inutile) et où t’as préféré manger. Continue reading

Théodore Cabo, la Force du Destin

Théo Cabo (4)Le destin ne s’embarrasse pas des obstacles. Il trace son chemin. Imperturbable. Inamovible. Emprunte parfois des chemins détournés pour vous signifier qu’il n’est pas très loin de vous. Les embûches, il ne les évite pas, il s’en accomode. Et s’il les contourne, il s’en nourrit. Satellite traçant sa courbe autour d’une étoile, se servant de cette force d’attraction incontrôlable pour se catapulter. Plus loin. Plus vite. Plus haut. Au-delà des épreuves, des victoires et des défaites. Forces contraires enchaînées au quotidien. Lignes de vie où s’accentuent les craintes, où se renforcent les convictions et où l’Humanité triomphe. Dans son acception la plus juste. Entre altruisme et don de soi. Entre honnêteté et rectitude. Continue reading

Romano Nervoso : le rock urgent de Noël

RomanoChaussuresblanchesTapis rouge, chaussures blanches. La ceinture éclair qui balance. Romano qui se déhanche. T-shirt Christmas Jumper et truc en plumes sur le paletot. Giacomo fait son show dans un décor kitsch de sapins noirs, leds blancs, cadre d’or et paillettes. C’est le nouveau clip de Romano Nervoso : Glam Rock Christmas. La fougue de la formation louviéroise aperçue dans leur premier album Italian Stallions se retrouve dans ce morceau composé au pied levé, en quelques heures, enregistré et monté en trois jours à peine. Dans l’urgence. L’urgence. Le cauchemar des traînes savates. Le purgatoire des indécis. Mais surtout, le paradis des génies. Continue reading

Le Grand Orchestre National Lunaire à Naples

Décrocher la lune #La Générale 2Il est apparu lors de la quatrième édition de Décrocher la Lune, Ensemble, en 2009. Le Grand Orchestre National Lunaire en a fait du chemin depuis ses premières répétitions au Palace et cette idée folle du compositeur Eloi Baudimont de faire vivre ce rassemblement hétéroclite et improbable de musiciens aguerris et amateurs. Depuis 2009, cette fanfare détournée est devenu une vaste famille qui a fait ses preuves. Neuf mois à peine après sa gestation, Franco Dragone lui offrait les honneurs de son spectacle Kdo !, à Forest National, impressionné par le travail effectué en coulisses. Quatre ans après cette première expérience publique, le Grand Orchestre National Lunaire, qui est désormais de toutes les éditions de l’Opéra Urbain louviérois, s’est envolé ce samedi matin pour Naples. Continue reading

Les Happy Brothers : le talent dans les gènes

774A0639

Happy Brothers

La finale de Belgium’s Got Talent a donné son verdict. La déferlante Junbox n’a pas laissé grand place aux « amateurs » de notre région, tant la notoriété du jeune homme – bien qu’il n’ait pas démérité – paraissait acquise depuis le début. Si le collectif « Attention Jongleurs » (de Braine-le-Comte) a terminé au pied du podium, remportant la quatrième place, les Happy Brothers n’ont dû se contenter que du deuxième carré. Injuste. Et immérité. Car le talent d’Antoine et Arthur Pedros avait quelque chose de frais qui n’a laissé personne indifférent. L’on affirme souvent que le talent n’existe pas en région du Centre. Les deux frérots ont prouvé le contraire. Bien loin des clichés, le travail réalisé derrière les numéros présentés en éliminatoires en demi ou en finale force le respect. Et n’est pas le fruit du hasard. Continue reading

GR412 : Les sentiers de la gloire et du patrimoine mondial

SentierGR412 (14)Le Centre. Une région qui hésite à se valoriser, à se hisser haut vers les sommets de la reconnaissance. Et pourtant, avec le Site minier de Bois-du-Luc, les Ascenseurs hydrauliques du Canal historique et le Carnaval de Binche, elle possède de nombreux atouts, que l’Unesco a reconnus pour leur caractère universel et immatériel. La cité des Remparts fêtera d’ailleurs le huit novembre le dixième anniversaire de l’inscription de ses festivités sur la liste du patrimoine mondial. Tandis que les ascenseurs auraient bien besoin d’un coup de piston et de peinture et que le plan de gestion des quatre sites miniers est en cours d’élaboration, il est un autre patrimoine méconnu qui mériterait une attention toute particulière. Le GR412. Continue reading

An Pierlé : un piano, une voix, une église

Waiting for AnJeudi 17 octobre 2013. Quartier de Bouvy. La Louvière. Les deux clochers symétriques de l’église Saint-Antoine de Padoue se découpent dans le ciel voilé, baignés par une lune ronde et douce. Sur le parvis, quelques âmes vagabondent à la recherche de la lumière. L’édifice de style gothique accueille une hôte angélique ce soir. La chanteuse gantoise An Pierlé. Concert exceptionnel au coeur d’une étrange tournée des lieux de cultes qui passera encore par la Collégiale Saint-Vincent de Soignies, le 24 octobre prochain. Un piano. Une voix. Une église. Depuis quelques semaines, An Pierlé a choisi treize édifices religieux pour présenter ses deux nouveaux albums Strange Days et son petit frère Strange Ways. Continue reading

Image

Passerelle entre le présent et le futur

Passerelle

La cité administrative érigée par la ville de La Louvière prend forme. Ce jeudi, les ouvriers ont placé une passerelle qui doit relier le nouveau bâtiment avec l’hôtel de ville, où seront par la suite installés tous les cabinets des échevins pour une fonction plus protocolaire et les services informatiques. La nouvelle cité administrative est appelée à rassembler l’ensemble des agents communaux louviérois, soit environ 320 personnes. La nouvelle infrastructure qui s’inscrit dans le futur quartier Boch-Kéramis doit permettre une amélioration de l’accueil à la population. L’ancien hôtel de ville construit en 1971 s’était rapidement trouvé obsolète, notamment après la fusion des communes. Les travaux doivent être terminés pour le second semestre de 2014.

Texte et photo : Fab

Image

Bravo les Diables et Merci !

Waar is the feestjeLa Louvière Dynamique s’associe au pays tout entier pour féliciter les Diables Rouges de leur belle campagne de qualification. On est au Brésil ! On est au Brésil ! On est – On est – On est au Brésil !

Photo : DR

Tougaux cuistot presque parfait

TougauxpeinecapitaleIl s’en va et il revient, il est fait de tous petits riens… ça le chante, ça le danse, comme une chanson populaire… Et oui, chers Monsieur et Madame Toutlemonde, Freddy Tougaux est de retour. Doublement. Après avoir voyagé tout l’été en capsule, Dans le bon sens s’il vous plaît, en quête de fumettes pétales d’hortensias, le voilà qui se promène à travers champs pour proposer – après le fameux ça va d’aller et ses 2,4 millions de vues – son nouveau tube (non pas la colle) : Peine capitale. Continue reading

Image

Quads interdits en ville

Quads interditsLes règles changent dans la cité des Loups. Depuis quelques jours, le centre-ville de La Louvière est interdits aux quads. Terminé les gymkhana aux alentours de la place Maugrétout et de la place communale. Les panneaux C6 viennent d’être installés par le service mobilité de la Ville. La police locale disposera bientôt de tous les pouvoirs pour dresser les procès-verbaux aux contrevenants. Le règlement communal de police « Vivre Ensemble » a été adapté en 2012; il ne restait plus que l’installation des panneaux pour le rendre opérationnel. Qu’on se le dise. La tranquillité et la convivialité dans l’hypercentre est à ce prix. C’est tout de même mieux que de se faire interrompre par les vrombissements intempestifs de ces engins « agricoles » motorisés.

Fab.

Au nom du père et du fils

Page mons/fermeture définitive de Duferco La LouviéreIl, a le regard embué de tristesse. Les sourcils froncés de colère. Il, n’a pas dit son nom. Ni son âge. Juste qu’il y a 33 ans qu’il travaille dans les usines Boël. Lui, du côté russe, NLMK produits plats. Son fils, travaille du côté Italo-Suisse, chez Duferco Belgium, produits longs. Le premier conserve son travail. Le second vient de le perdre. Une même famille. Deux destins différents. Et combien de larmes ? Continue reading

C’est la faute à Bibi

Rosalie Bibi (29)Quel passant, arpentant la rue Warocqué, n’a pas eu un jour le regard attiré par l’incongrue vitrine du n°116 ? Habillée de briques jaunes, la façade ouvre une fenêtre sur le petit monde de Valérie Formery. Sous le pétulant pseudonyme de Rosalie Bibi, elle crée ses surprenants couvre-chefs. La Louviéroise possède plusieurs cordes à son arc. Ou plutôt… plusieurs casquettes. Celle de conservatrice au musée Ianchelevici de La Louvière. Et, pour ce qui nous intéresse aujourd’hui, celle de créatrice inspirée de chapeaux. Continue reading

Bienvenue chez les Com-Coms girls

Com Com Girls (3)

Nathalie, Gaël, Florence, Sophie et…David, voilà la dream-team des com-coms. Equipe rayonnante de bonne humeur où les sourires accueillent les visiteurs dès la porte du bureau franchie. Là, cinq tables de travail placées en vis-à-vis, face aux fenêtres ouvertes sur un panorama qui laisse admirer la Place Communale, le Boulevard Mairaux et la Place Maugrétout. La pièce est claire et chaleureuse (peut-être le magnifique soleil de cette matinée du 4 mars y est-il pour quelque chose, mais pas seulement), d’emblée on s’y sent bien et la convivialité des occupants finit par vous mettre totalement à l’aise. Continue reading

Who are you David Lynch ?

David Lynch-Circle of DreamsUn rideau rouge s’ouvrant à l’infini sur un univers onirique et fantasmagorique, troublant et déroutant. Miroir déformant de l’âme humaine, dont les méandres inexplorés enferment les visions les plus sombres. Un rideau rouge duquel l’on s’attend à tout instant de voir sortir tour à tour la femme à la bûche ou le nain rouge s’exprimant à l’envers. Personnages mythiques de sa célèbre série à succès Twin Peaks. L’esprit torturé de David Lynch nous avait déjà emmené très loin dans les recoins de son imagination. Mais le cinéaste n’a pas fini de nous surprendre et de nous enchaîner à ses explorations dans le labyrinthe inconscient lynchien. Continue reading

Image

Aux frontières du réel #expo Démocratie (8)

Onzième affiche issue de l’exposition « Démocratie ». Celle-ci est l’oeuvre d’Alicia Vandeville. « Pour que chacun puisse s’exprimer », illustre l’artiste plasticienne Priscilla Beccari devant l’une de ses oeuvres. Originaire de Menin, près de Tournai, Priscilla Beccari a remporté le prix des Arts plastiques du Hainaut 2013, en compagnie de Sébastien Laurent. Sa particularité : s’inspirer du quotidien pour créer des univers surréalistes aux frontières de la réalité et de l’onirique. L’art est le moyen d’expression qu’a choisi l’imaginaire pour se manifester.ILLU_DEMOCR test fracture

 

Alicia vandeville – 23ans -
étudiante en design de l’objet

« Ayant des difficultés à exprimer mes émotions, c’est via divers supports artistiques que je m’exprime.La photographie était pour moi une nouvelle manière d’extérioriser mes ressentis face au monde qui m’entourait. »

 

N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires et réflexions à propos de ces affiches. Nous nous ferons un plaisir de les relayer. Sauf bien sûr les propos à caractère raciste ou xénophobe.

Texte : Fab.

Image

Au-delà des apparences #expo Démocratie (7)

Dixième affiche dans le cadre de l’exposition Démocratie qui se tient à la Médiathèque de La Louvière ainsi qu’au Centre Indigo, jusqu’au 14 mai. Elle est dûe à l’objectif de Stephan Delbart. « Son avenir nous appartient » montre une personne de couleur derrière une série de barbelés. Image qui réfère inévitablement aux centres fermés et par ricochet à la politique en matière d’immigration. La liberté est un droit qui s’opère au-delà des apparences.ILLU_DEMOCR test fracture

Stephan Delbart, 38 ans -
Technicien spécialisé dans les domaines des hautes technologies, de l’Internet et du multimédia.

« La photographie permet une approche ouverte des personnes et de l’environnement qui nous entourent. C’est un moyen d’expression qui fait tomber nos oeillères et préjugés, permet d’acquérir son propre sens critique.  Mes photos c’est avant tout l’expression de mes émotions que je souhaite partager au travers de mes images. Voter c’est décider de son avenir mais pas que du sien … »

N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires et réflexions à propos de ces affiches. Nous nous ferons un plaisir de les relayer. Sauf bien sûr les propos à caractère raciste ou xénophobe.

Texte : Fab.