Bienvenue dans la dimension Tougaux

Ca va d'aller

Freddy Tougaux

Monsieur et Madame Tout le Monde. Aujourd’hui, nous vous parlons – et oui, encore ! – de Freddy Tougaux. Vous vous souvenez, ce personnage farfelu, à la naïveté bien terre-à-terre, créé par le comédien et graphiste louviérois David Greuse ? Mais si, allez, ne nous dites pas que vous n’avez pas vu ce clip «ça va d’aller» dont le succès a fait le tour du web en passant par le buzz stratosphérique. D’ailleurs nous vous en parlions déjà (ici, et ici). Quelque 1.555.843 vues sur Youtube, s’il vous plaît.

Kings of ComedyEt voilà que le personnage mis sur orbite par l’émisssion La France a un Incroyable Talent, entre dans une nouvelle dimension. La boîte de production Kings of Comedy, qui a lancé au propre comme au figuré les OVNIs que sont Alexis, Walter et Alex Vizorek, Dan Gagnon, Jérôme de Warzée, entres autres, a décidé de prendre notre Freddy sous son aile. Gérée par Gilles Morin – encore un Loup qui, pour ceux qui ne le connaitraient pas, était l’un des producteurs du Festival 5sur5 –, la boîte s’est mise en tête de produire le single de « ça va d’aller ». Alleluiah. Le futur tube de l’hiver, du printemps, de l’été et de l’automne est en cours d’enregistrement à Bruxelles. Le clip sera même finalisé ce weekend.

Tougaux M6bEt comme si cela ne suffisait pas. Freddy et sa gouaille légendaire ont tapé dans l’oeil du réalisateur marseillais Thierry Espasa (Park) qui non seulement veut tourner, va tourner, tourne le clip de sa chanson (d’ailleurs si vous lisez ce billet samedi et dimanche, ça signifie que c’est en train de se passer et que vous n’êtes pas au tournage, tant pis pour vous), mais souhaite faire de Freddy Tougaux, le personnage principal d’un long métrage. Un projet évoqué sur la radio Vivacité le 31 janvier dernier.

Ce samedi 2 février, l’équipe du film envahira l’hôtel de ville de La Louvière, pour quelques plans dans les couloirs proches de l’antre graphique de David Greuse, avant de tourner, dès 10h30, dans la rue, sur le légendaire Boulevard Mairaux, une séquence en public avec plus de 80 figurants. Leur mission, s’ils l’acceptent, danser sur la fameuse chorégraphie de Freddy. Dimanche, d’autres plans seront également tournés au Palais de la Bière et au Balthaz’Arts, deux bistrots louviérois au look très vintage. Ces séances disco seront rehaussées de la présence des Vedettes, pour la scène finale du clip.

Des Vedettes pour une vedette. Et oui, Freddy, maintenant, c’en est une vraie, malgré lui. Et on dit merci qui ? Merci Michel !

Fab.

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


cinq − = 0

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>