Image

Les migrants afghans font escale à La Louvière

Afghans003Quelque 250 marcheurs réfugiés afghans – dont une partie séjourne à l’église du Béguinage à Bruxelles  et des sympathisants de la Marche des Migrants ont fait escale, dans la nuit de samedi à dimanche dans la cité des Loups. Ils ont été accueillis dans la salle la Braise (PTB), rue de Bouvy ainsi que dans les locaux de la CGSP, rue du Temple. Partis de Nivelles, le samedi matin, vers 11h, ils ont marché plus de huit heures dans le froid glacial avec souvent des chaussures pas adaptées. Quelques-uns ont dû être soignés pour des problèmes musculaires. On a dénombré également quelques chaussures cassées. Ils entendaient sensibiliser la population et les politiques à la nécessité de « geler » les expulsions pour la population afghane. Le nombre d’Afghans en Belgique est estimé à peine à 1.500 individus. Un repas chaud leur a été offert. Freddy Tougaux leur a interprété son tube « ça va d’aller », avant qu’ils ne se préparent pour la nuit. Ils sont repartis le lendemain en direction de Mons afin de rencontrer le premier ministre Elio Di Rupo. Au-delà du message politique, c’est aussi une question de solidarité.
Epilogue
Les migrants Afghans ont poursuivi leur marche jusqu’à Mons où ils ont passé la nuit à proximité du Marché de Noël. Après avoir pu rencontrer les autorités montoises, dimanche et lundi ils ont obtenu une réponse de la Secrétaire d’Etat à la politique de l’Immigration : Maggie De Block, les rencontrera ce mardi, en présence d’Elio Di Rupo. Le retour des manifestants s’organise maintenant vers Bruxelles.

Texte et photo : Fab.

 

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 − deux =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>