Incognito dans la maison

Angel.Ognito

Yeux barrés de noir, façon Blade Runner, le regard intense, la musique rude. Loo, Moo, Lo et Angel Ognito ont ouvert le bal, sur la scène Bâbord, au Ronquières Festival, ce samedi 28 juillet 2012 à 13h20. Une belle opportunité pour ces «hommes de la route» dont la vie se situe entre La Louvière et Bruxelles, mais dont le local de répèt est installé à Houdeng-Aimeries, sur le territoire louviérois. Inc.Ognito est né voici deux ans. «Je ne voulais pas de musiciens qui m’accompagnent, mais je cherchais des personnes qui, ensemble, pourraient constituer un groupe. Je voulais créer quelque chose qui se rapporte à l’inconnu. Parce que tout le monde peut devenir quelqu’un», confie Angel (Angelo, guitariste et chanteur)

Moo.Ognito

Pas facile de chauffer un public encore froid, qui ne vient pas forcément pour vous voir. «On ne l’a pas senti comme étant compliqué. On a surtout vu que l’organisation nous a fait confiance. On espère que le Festival existe encore dans vingt ans pour pouvoir dire on y était. On a pris cela comme un hommage et on s’est senti à la maison», poursuit Moo.

Influencés par les musiques de films, en particulier celles de Hans Zimmer et de Danny Elfman – surtout le côté barré du dernier – Angel et ses acolytes puisent également leur inspiration chez les Queens of the Stone Age, ou encore Muse. «Sans oublier Goldman, Prince, le Grand Jojo et Bernard Minet», ricanent les membres bien sympathique de ce groupe à découvrir. Des musiques qu’ils décrassent et remaçonnent à la sauce Ognito. «On raconte des histoires, chaque chanson plonge dans un moment de la vie que l’on a vécu. Des moments sur lesquels la musique peut mettre des mots.»

Lo.Ognito

Sans âge, ni sexe, les membres du groupe ont découvert la musique dans le ventre de leurs mères, disent-ils. Eclectiques, amoureux de ce qu’ils font, ils ont pour particularité de tous faire partie d’autres formations. Angel et Loo sont respectivement claviériste et batteur du groupe Rimbaut. Loo est batteur de Romano Nervoso. Moo est l’ingénieur son de Great Moutain Fire. Quant à Lo, il faisait partie du groupe de reprises Rock en Stock.

Loo.Ognito

De La Louvière, ils héritent de la diversité et de l’esprit de famille. «Comme dans toutes les villes où il existent un peu de bars, il y a un caractère un peu plus battant, un peu plus familial. Pour nous, ce mélange, cette entraide quotidienne, sont normaux. » En septembre, les quatre acolytes sortiront leur premier EP (6 titres) qu’ils ont enregistré dans un garage. Ils se produiront à l’Autumn Rock (7 et 8 septembre à Braine-le-Comte) dont ils ont remporté le tremplin (Jump). Car leur volonté est de prendre la route pour donner le plus de concert possible, et pourquoi pas ensuite réaliser un album. Mais pour l’heure, ce sont dans les coulisses et sur la plaine du Ronquières Festival qu’ils se baladent et goûte à leur drogue favorite : la musique.

Les photos à voir ici

Texte :  Fab.
Photos : Alexis Taminiaux

Print Friendly

One response to “Incognito dans la maison

  1. Petite rectification pour éviter toute confusion : Loic fait toujours bien partie du Rock en stock et vous attend tous les derniers vendredi du mois au stock! « Parking Troc International, 88 Chaussée Paul Houtart à Houdeng-Goegnies »
    Merci encore pour cet article :)

    [inc.ognito]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 1 = trois

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>