Du moulin et de la graine

GraindeSel (2)C’est l’histoire d’un moulin, vieux. Une force tranquille poussée par le vent des utopies. Un Vieux Moulin pas banal, ou presque. Une guinguette laissée en pâture aux herbes folles et à l’eau vive de la Sennette, aux Ecaussinnes. Un lieu unique à l’allure étrange capable de faire de l’ombre au château qui le surplombe. Un espace mythique où cuisine et musique ont formé les ingrédients d’une recette inégalée depuis trente ans. Jusqu’à sa fermeture, inique, en décembre dernier. Au-delà du mythe. Au-delà de la réalité.

C’est aussi l’histoire du Grain de sel. Un estaminet d’un autre monde, où s’affichent derrière les miroirs qui le tapissent, des reflets d’amitiés et de rencontres. GraindeSel (7)L’écho d’éclats de rires et d’éclats de voix de soirées mémorables où l’on refait le monde sans se préoccuper ni du qu’en-dira-t-on, ni des apparences. Entre les images d’hier et celles d’aujourd’hui, des générations de papilles en dégustent toujours un métissage culinaire qui fait honneur aux Louviérois.

Beaucoup en ont fait leur lieu préféré, comme nous le confiait Michela Fancello (lisez le portrait que nous lui avons consacré)

Un nouvel ancrage

C’est l’histoire d’une rencontre. La rencontre entre deux esprits. Aussi proches qu’ils semblaient lointains, de prime abord. Et la rencontre entre Ali, Patrick et Mario. Les deux premiers, membres de la Coopérative du Vieux Moulin qui se cherchaient un nouvel ancrage. Le dernier, qui souhaitait donner un nouveau souffle à son bistrot de quartier. GraindeSel (15)L’alchimie a fait le reste. Le patron du Grain de Sel était par ailleurs un habitué du Vieux Moulin depuis 19 ans.

Depuis le deux avril, le troisième larron a remis symboliquement les clefs de son antre à ses nouveaux partenaires. «Passation en douceur», dit-il. Patrick et Ali se sont empressés de confier leur coup de coeur pour le Grain de Sel et leur volonté d’y insuffler un peu de l’esprit du Vieux Moulin. «Ce que l’on veut c’est étoffer la carte avec des bières régionales provenant de petites brasseries inconnues du grand public. Des brasseries qui produisent des bières typées, comme la brasserie de la Senne, en périphérie de Bruxelles.» Des goûts peu courants pour un lieu qui risque bien rapidement de devenir unique dans la région. Il n’existe pas de véritable bar à bière dans le coin.

C’est Patrick Grumiaux qui sera chargé de développer le côté brasserie. Impossible de faire mieux qu’au Vieux Moulin où la carte recensait plus d’une centaine de références. Le magazine Bière Passion, avait d’ailleurs classé le moulin N°1 des bars à bières.

Une touche orientale

GraindeSel (22)

Côté cuisine, l’équipe du Grain de Sel restera en place. Derrière les fourneaux, les deux cuistots seront rejoints par Ali Khichen, qui apportera une touche orientale à la carte traditionnelle où les viandes, les croquettes de crevettes grises et les légendaires salades faisaient déjà recette. Originaire de Marrakech, Ali s’est spécialisé dans la confection de brochettes dont le secret lui a été transmis par son papa, Ahmed. Une cuisine familiale saupoudrée de souvenirs, de coeur et de traditions. «Mon papa adorait cuisiner. Je l’ai perdu, mais il continue d’exister», s’émeut Ali.

GraindeSel (24)Ainsi par cette association, c’est l’esprit du Vieux Moulin qui continuera d’exister. Il faudra néanmoins jouer de patience pour retrouver l’écho des concerts et des boeufs qui ont fait la réputation de l’établissement écaussinnois. Mais l’on nous promet de belles surprises en terrasse pour les beaux jours.

Ce n’est pas Mario Micieli qui nous démentira. À 44 ans, le patron a déjà beaucoup bourlingué. Ses débuts dans l’Horeca, ce Louviérois les a fait à l’Oxford, un autre café bien connu des Loups. Son histoire, au Grain de Sel, a débuté voici onze ans. Onze années qui ont lui permis de faire de la petite brasserie de la rue Albert 1er un lieu créateur d’amitiés. Un lieu où quand les verres tintent, on n’entend ni esbrouffe, ni superficialité. Uniquement le son clair et pur de valeurs qui s’entrechoquent avec sincérité dans un lieu authentique. Un lieu comme il n’en existe que très peu et où deux esprits cohabiteront désormais dans la même bouteille. Il suffira de la frotter doucement, il en sortira du génie. À nous d’y goûter.

D’ailleurs goûtez à la galerie ici <=

 Texte : Fab.
Photos : Alexis Taminiaux

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit × 6 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>