Et maintenant, au travail…

Voilà, ça y est. On saura tout sur le nouveau Collège communal de La Louvière. Le pacte de majorité PS-MR a été signé. Et les élus du 14 octobre 2012, ont reçu leurs attributions pour la prochaine mandature. La nouvelle équipe veut mettre en avant quatre ambitions fortes pour 2012-2018 : emploi, vivre ensemble, cohésion sociale (attractivité humaine), gouvernance. Elle prêtera serment le 3 décembre prochain.

Le Collège Communal accueille trois nouveaux. Le premier, Michele Di Mattia, avait raté le strapontin de peu en 2006. Il prend les matières de l’enseignement, la santé et les bibliothèques. Un défi à La Louvière, que de rallier les deux premiers secteurs. Le deuxième, Antonino Buscemi, la surprise de ces élections à La Louvière (élu en 2006 sous la bannière UDSC), hérite du portefeuille le plus difficile, les travaux, où d’autres avant lui se sont cassé les dents. Mais le boxeur n’a pas peur du défi… Quant au troisième, Antonio Gava, il avoue que les fonctions dont il hérite – Jeunesse, Sport et Politique des quartiers – ne seront pas faciles, mais ce sont des domaines dont cet homme de terrain n’est pas étranger.

Parmi les anciens, les fonctions ont été redistribuées. Le bourgmestre a tenu a mettre les choses au point : «la rotation des fonctions n’est pas due à une punition pour mauvaise gestion, mais la distribution correspond plutôt à une volonté d’améliorer la coordination entre les services et leur lisibilité».

Le nouveau collège communal de La Louvière. Au premier plan de gauche à droite : Françoise Ghiot, Danièle Staquet, Jacques Gobert, Jean Godin, Olivier Destrebecq. Au deuxième rang : Colette Burgeon, Antonio Buscemi, Michele Di Mattia, Antonio Gava.

Les fonctions endossées par Jean Godin, par exemple, étaient auparavant réparties sur trois échevinats. Les Finances, la Culture et le Tourisme seront prises en charge par Danièle Staquet. Le bourgmestre n’a jamais caché sa volonté de voir l’économie culturelle devenir un vecteur de redéploiement pour la cité. Françoise Ghiot sera chargée de faciliter l’accueil notamment dans la perspective de la cité administrative et d’optimiser les horaires (il en existerait quelque 22 différents sur l’ensemble des services). Olivier Destrebecq hérite de l’emploi mais aussi du développement économique. Deux thématiques liées qui seront parmi les plus importants enjeux de la mandature. La députée fédérale, Colette Burgeon, entre au collège par la porte du CPAS. Avec l’augmentation du nombre de bénéficiaires du Revenu d’Intégration et les pertes d’emplois constantes, elle aura du pain sur la planche.

Les attributions en détail :

Jacques Gobert (bourgmestre, PS) : plan stratégique transversal (PST), supra-communalité, sécurité et sécurité civile, développement durable, régie communale autonome, services généraux, accueil des investisseurs, budget, asbl La Louvière +;

Danièle Staquet (1re échevine, PS) : finances, culture (économie culturelle et créative), tourisme, patrimoine classé, asbl Centre culturel régional du Centre, asbl Maison du Tourisme, asbl Syndicat d’Initiative, asbl Etangs de Strépy;

Jean Godin (2e échevin, PS) : échevin du Développement urbain. A savoir : aménagement du territoire et urbanisme, mobilité, environnement, économies d’énergie, plantation, logement, patrimoine, asbl AIS Logicentre;

Françoise Ghiot (3e échevine, PS) : état-civil, population, accueil du citoyen, qualité des services publics, GRH, crèches, consultations ONE, asbl CLAE

Olivier Destrebecq (4e échevin, MR) : développement économique, emploi, animation de la cité, commerce (gestion de centre-ville), coopération internationale, jumelages, asbl ALE, asbl Gestion de centre-ville;

Michele Di Mattia (5e échevin, PS) : enseignement, bibliothèques, santé, asbl Promotion de la santé à l’école;

Antonino Buscemi (6e échevin, PS) : travaux, infrastructures, propreté publique;

Antonio Gava (7e échevin, PS) : sport, jeunesse, plaines de jeu, Action prévention citoyenneté (APC), politique des quartiers, participation et citoyenneté, groupements patriotiques, asbl Maison du Sport, asbl Indigo;

Colette Burgeon : présidente du CPAS, associations et plate-formes.

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 + = neuf